Lundi- Samedi (8h- 16h)
UNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMAUNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMAUNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMA
+243 994908956
EN FACE DE LA NOUVELLE CATHEDRALE
UNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMAUNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMAUNIVERSITE CATHOLIQUE LA SAPIENTIA DE GOMA

Pape François en RDC et au Soudan du Sud: le programme du voyage

  • Home
  • A LA UNE
  • Pape François en RDC et au Soudan du Sud: le programme du voyage
Pour son 37e voyage apostolique, le Pape François se rendra en République démocratique du Congo du 2 au 5 juillet puis au Soudan du Sud du 5 au 7 juillet. Deux pays où le Souverain pontife a manifesté de nombreuses fois le désir de se rendre, deux pays martyrs sur le continent africain.

Samedi 2 juillet, le Pape François partira à 9h30 de l’Aéroport international de Rome-Fiumicino pour Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. L’arrivée est prévue à 16h, avec un accueil officiel puis une cérémonie de bienvenue au Palais de la Nation, la résidence officielle du président. À 17h45, le Pape François rencontrera le président congolais, Félix Tshisekedi, avant la rencontre avec les autorités et le corps diplomatique dans le jardin du Palais de la Nation. La journée s’achèvera avec une rencontre privée à 19h15 avec les membres de la compagnie de Jésus, à la nonciature apostolique de Kinshasa.

Dimanche 3 juillet, le Pape présidera la messe à l’aéroport de Ndolo à Kinshasa. En fin de journée à 18h, il rencontrera les évêques, prêtres, religieuses, religieux et séminaristes à la cathédrale Notre-Dame du Congo, dans la capitale.

Lundi 4 juillet, départ à 6h45 de l’aéroport international de Kinshasa pour se rendre à Goma, à l’est du pays vers la frontière rwandaise où l’arrivée est prévue à 10h15. Le Pape célébrera la messe dans le camp de Kibumba. En fin d’après-midi, à 17h, il se rendra auprès des victimes de la violence à Béni dans l’est du pays, au centre d’accueil du diocèse de Goma. Le départ de Goma est prévu à 18h30 pour une arrivée à 20h à Kinshasa.

Mardi 5 juillet, la journée commencera à 8h40 avec une rencontre avec les jeunes et les catéchistes au stade des Martyrs, toujours dans la capitale congolaise, avant une cérémonie de départ à 10h10 à l’aéroport international de Kinshasa, d’où le Pape s’envolera pour Djouba, la capitale sud-soudanaise. Il effectuera le voyage vers le Soudan du Sud avec l’archevêque de Canterbury et le modérateur de l’Assemblée générale de l’Église d’Écosse. Ce voyage est intitulé «pèlerinage œcuménique de paix aux terres et au peuple sud-soudanais». Comme le veut le protocole, cérémonie de bienvenue à 15h à l’aéroport de Djouba, puis visite de courtoisie au président de la République, Salva Kirr, au palais présidentiel, avant une rencontre avec les vice-présidents du pays, dont le premier est Riek Machar. La journée se terminera à 17h avec une rencontre avec les autorités, la société civile et le corps diplomatique, toujours au palais présidentiel.

Mercredi 6 juillet, le Pape François se rendra dès 8h45 dans un camp de déplacés internes, le camp IDP à Djouba. Une rencontre privée avec les membres de la compagnie de Jésus est prévue à 11h30 à la nonciature apostolique de la capitale. Enfin à 17h, François ira rencontrer les évêques, les prêtres, religieuses, religieux et séminaristes à la cathédrale Sainte-Thérèse de Djouba. A 18h30, une prière œcuménique se déroulera au mausolée John Garang, toujours à Djouba. John Garang était l’ancien responsable du mouvement rebelle du Soudan du Sud, investi vice-président en juillet 2005, il est mort 21 jours plus tard dans un accident d’hélicoptère.

Enfin, le jeudi 7 juillet, pour sa dernière journée au Soudan du Sud, le Souverain pontife présidera une messe au mausolée John Garang à 8h. La cérémonie de départ aura lieu à 10h45 à l’aéroport international de Djouba, décollage prévu à 11h15 pour une arrivée à 18h05 à Rome-Fiumicino.

Deux pays martyrs

La République démocratique du Congo est le 2e État le plus vaste du continent africain. Certaines de ses provinces – du centre et de l’Est – sont en proie depuis des années à une instabilité propice à la prolifération de groupes armés, qui commettent de nombreuses exactions contre les populations. On estime à des milliers le nombre de morts et à des centaines de milliers celui des déplacés.

Le Soudan du Sud, plus jeune État du monde, a quant à lui basculé dans une terrible guerre civile en 2013, deux ans après son indépendance. Ce conflit, qui a prospéré sur des fractures ethniques et religieuses internes, a fait au moins 380 000 morts et des millions de déplacés. Un cessez-le-feu est en vigueur depuis février 2020, mais la situation sécuritaire y reste très précaire.

En RDC – ancien Zaïre -, François s’inscrira dans les pas de saint Jean-Paul II, qui s’y était rendu à deux reprises, d’abord en 1980 puis en 1985. Le Soudan du Sud, en revanche, accueillera pour la première fois sur son sol un Successeur de Pierre.

source: https://www.vaticannews.va

Leave A Comment

At vero eos et accusamus et iusto odio digni goikussimos ducimus qui to bonfo blanditiis praese. Ntium voluum deleniti atque.

Melbourne, Australia
(Sat - Thursday)
(10am - 05 pm)